Soirée échanges sur l'avenir de la Bergerie

Rendez-vous à 20h30 salle polyvalente, René-Guy Cadou

il y a 40 ans, le quartier émergeait avec des interrogations


Il y a 40 ans, les premières maisons sortaient de terre à la Bergerie en rompant l’isolement du village de la Cruère. Très vite une vie sociale s’est instaurée autour de l’école, de la bibliothèque, de la crèche, de l’ACLB. Les habitants se sont souciés de leur environnement, se sont réunis, ont fait des propositions à la mairie.

Aujourd’hui le quartier de la Bergerie ne fait plus partie des « écarts » : les lignes de bus sont plus fréquentes et permettent un accès direct au centre-ville et à la gare ferroviaire de Nantes. Aucun commerce ne s’est implanté dans le quartier mais quelques magasins, dont une supérette et une boulangerie, sont accessibles à moins de 10 minutes à pied.

Le quartier s’est renouvelé et le brassage des générations contribue au bien vivre avec une école René-Guy Cadou au coeur de la vie sociale. Bien des choses restent pourtant à améliorer : tous les espaces verts du quartier ne sont pas traités de la même façon
et ceux d’entrée du quartier, autour des immeubles, sont laissés à l’abandon.
Que dire de ce stade de la Bergerie (ex stade de l’ASPTT) à l’accès interdit sauf à la flore et à la faune sauvage ? Que dire de la route menant à la Gournerie dont les bas-côtés servent de déchetterie ? Que dire de la circulation piétonne et cycliste sur la rue des Piliers de la Chauvinière dangereuse et pourtant nécessaire à l’accès à l’Hôpital Laënnec et à l’Institut de Cancérologie de l’Ouest ?
Et demain est déjà presque là avec la fermeture programmée de l’Hôpital Laënnec (CHU Nord), les projets qui se dessinent pour occuper tout son espace et desservir les nouveaux aménagements. Pour préserver et améliorer notre quotidien, pour que demain ne nous soit pas
imposé, les habitants doivent pouvoir prendre la parole, dire leurs ressentis, faire leurs propositions. Ceci paraît préférable à une présentation de projets déjà ficelés. 

Dans cette optique, nous vous invitons à une réunion pour reparler de tout cela et voir comment recueillir le maximum d’avis des habitants au sujet de l’avenir de ce quartier.

merci de bien vouloir, vous inscrire en envoyant un mail ou en cliquant   : avenir@aclb.net


Retour sur la rencontre du 15 mars
Cette rencontre avait pour objet de définir la démarche permettant aux habitants de la Bergerie
de devenir acteurs de l’évolution de leur quartier et de partager leurs problèmes quotidiens.

- Ont participé à cette première rencontre plus de vingt personnes arrivées sur le quartier,
soit à sa création dans les années 1980, soit plus récemment, voire très récemment.
- Un certain nombre de constats ont été faits : le quartier qui faisait partie des « écarts » se
désenclave progressivement : chronobus C3 qui met le Centre de Nantes à environ une demie-heure,
quelques « commerces de proximité » à la sortie du quartier.
- Des remarques ont été formulées sur les équipements du quartier et leur entretien,
l’environnement du quartier, les problèmes de circulation, le vivre ensemble, …
- Les échanges ont aussi porté sur l’avenir du quartier lié à celui de ses « voisins » : le pôle
santé (avenir du Centre Hospitalier et des terrains alentour)1, la friche des terrains de football
qui appartenaient à l’ASPTT...

A nous de penser l’avenir !
Que nous soyons, sur le quartier de la Bergerie, propriétaire ou locataire d’une
maison, d’un appartement, donnons nos idées pour y bien vivre ou y mieux vivre.

Futur questionnaire